La salle-à-manger Pimprelys

Salle-à-manger-Pimprelys
La déco installée ! ©Maud Leduc pour Saint-Maclou

Bonjour à tous !

Depuis environ un an et demi, je vous parle des travaux de la maison Pimprelys. J’ai vaguement montré des photos de mon intérieur par-ci par-là, notamment sur Instagram. En revanche, je réalise que, à part ça et là quelques brides des avancements et de la déco, je ne vous ai présenté aucune pièce intégralement ! C’est que, voyez-vous, il reste toujours des petites choses à finir. Le petit joint que personne ne voit, le petit coin vide que l’on souhaite décorer. Or comme je suis plutôt du genre à chiner pour trouver ma déco, je ne me précipite pas dans les magasins. Cela met donc un temps fou à être décoré.

Concernant le salon et la salle-à-manger, je pourrais encore attendre longtemps qu’il soit totalement terminé. Or cela avance et change en permanence. Je n’attends donc plus pour vous présenter enfin cette pièce si agréable à vivre. Comme chaque pièce de la maison, elle est vraiment méconnaissable et les travaux sont vraiment aboutis ! Elles sont devenues des pièces claires où il fait bon vivre été comme hiver ! Commençons aujourd’hui par la salle-à-manger.

La  salle-à-manger avant travaux

À la base, cet espace était une cuisine fermée avec deux portes en couloir et une fenêtre haute à travers laquelle je ne pouvais voir qu’en me hissant sur la pointe des pieds ! En achetant, nous n’avions pas du tout prévu de casser les cloisons. Pourtant, nous trouvions la cuisine bien petite pour envisager d’en faire une pièce confortable pour cuisiner, ranger tous nos outils de cuisine et y prendre les petit-déjeuners en famille. De plus, nous souhaitions percer le mur vers le jardin afin d’y faire un accès direct. Plus facile quand on déjeune dehors. En revanche, cela réduisait encore considérablement notre plan de travail !

Avant abattage de cloison
Avant abattage de cloison

Les travaux de la salle-à-manger

Nous avons alors cassé  toutes les cloisons entre le salon, la cuisine et un petit dégagement (ancienne entrée) pour n’en former qu’une grande. A force de penser à notre maison et notre mode de vie, nous avons décidé de changer la destination de cuisine, la placer ailleurs et faire de cette pièce notre coin salle-à-manger. En effet, nous n’aimons pas trop les cuisines à l’américaine. Je sais que c’est très a la mode mais j’aime cette séparation entre les deux pièces. Je n’aime pas montrer mon bazar, nous aimons cuisiner des plats en sauce et odorants. C’est donc parfait ainsi.

Nous avons percé une grande baie vitrée donnant sur le jardin. Cela donne beaucoup de lumière et permet de donner de la perspective. Nous avons vécu une nuit d’hiver avec ce mur totalement percé et cet espace d’ancienne cuisine bien glauque dont nous avions auparavant déposé tous les meubles de l’ancienne cuisine. (Quand je pense qu’au début, nous avions envisagé de les garder et j’avais passé des heures à nettoyer la crasse, haha !).

cuisine démolie

Nouvelle chappe de béton pimprelys
Nouvelle chappe de ciment pour mettre les deux sols à niveaux

Le sol en carreau de ciment de la salle-à-manger

En abattant les cloisons, nous nous sommes retrouvés avec des sols de styles et de hauteurs différents. Nous souhaitions garder le joli parquet à bâton rompus (à ne pas confondre avec les parquets en pointe de Hongrie) qui donne tant de charme et d’élégance au salon. C’est une des raisons de notre coup de cœur pour cette maison, pourtant, peu jolie d’extérieur, datant des années 70. Son parquet et ses moulures lui confèrent pas mal de style !!!Il fallait donc régler ces deux problèmes !

Imitation-carreaux-de-ciment
©Maud Leduc pour Saint-Maclou
  • Nous avons commencé par casser toute l’ancienne dalle de béton. Ensuite, nous avons refait couler une dalle de béton à un niveau légèrement inférieur au parquet afin d’y placer notre nouveau revêtement par dessus. Mon G. est devenu un pro du burineur ! Et moi pendant ce temps, j’allais me promener dans les alentours pour que les oreilles de ma T. n’en souffrent pas trop !
  • Pour le sol, notre choix s’est porté sur un carrelage pour deux raisons :
    1. la première raison, c’est que je ne voulais pas essayer de trouver un parquet qui ne serait jamais identique, jamais de la même teinte. Il me semblait plus judicieux de créer deux ambiances.
    2. La deuxième raison, c’est que c’est bien plus pratique pour l’entretien quotidien  ! Parfaitement adapté à la vie de famille avec des enfants. Un bon coup d’éponge et hop c’est propre !

Trouvant les carreaux de ciment assez onéreux pour le budget établi, mais aimant beaucoup le rendu, nous avons opté pour une imitation dénichée chez Saint-Maclou les Calvet et les Gilbert. J’ai écumé je ne sais combien de sites web et de magasins en vue de trouver celui que nous voulions, se rapprochant d’un style ancien. Pour l’anecdote, je suis passée dans l’ancienne maison de mes grands-parents cet été. Quelle surprise de trouver dans le vestibule des carreaux d’époque ressemblant aux nôtres. Mon subconscient a du s’en rappeler au moment du choix ;-).

Je suis absolument ravie de ces carreaux que nous avons positionnés en tapis. Cela donne beaucoup de style à la pièce et cela permet de suivre les contours des anciennes cloisons dont nous gardé une vingtaine de centimètres au plafond. J’ai été tellement fan de ces carreaux qu’ils seront à retrouver dans un prochain article sur notre entrée et cabinet de toilette !

Pour faire le lien entre les deux pièces, nous avons placé une barre de jonction entre les deux sols. Cela donne un aspect fini.

Les toilettes de…la salle à manger

Très rapidement, je vous montre aussi la métamorphose des toilettes de la salle-à-manger ! Placés dans un endroit peu agréable pour l’intimité, nous avons fait le choix de les garder pour le quotidien. Nous avons la chance d’avoir aussi un cabinet de toilette dans l’entrée. Il en sera question plus tard ! Du coup, ces toilettes se révèlent bien pratiques ! (Que la mère de famille qui n’est jamais allée au petit coin la porte ouverte pour surveiller ses petits me lance un rouleau de papier !!!)

Nous avons gardé une continuité avec le même carrelage à motif mais sans les bordures et le gris. Nous avons entièrement repeint les murs avec le la peinture à carrelage pour éviter les gros travaux dans cette petite pièce. Nous avons changé la cuvette vraiment moche et opté pour une blanche ! Un petit miroir soleil doré est accroché au mur. Cette affreuse pièce marron est devenue une pièce déco à part entière !

Le reportage Saint-Maclou

Saint-Maclou ayant vu une partie de la réalisation sur les réseaux sociaux est venu faire un reportage photo. J’en ai un peu parlé sur Facebook et Instagram. Cela a été une très belle expérience ! La photographe était très sympathique et a su mettre en valeur la pièce. Pourtant, celle-ci était peu décorée à cette époque et même, toute notre décoration personnelle a du être enlevée pour donner un aspect le plus neutre possible ! Ces photos serviront à leur catalogues et objets de communication. Je vous partage donc les photos prises. Vous pouvez aussi lire l’article à ce sujet sur le site de Saint Maclou.

Faire-part-pour-décorer-radiateur

Attention, cet article n’est absolument pas sponsorisé. Pas d’indemnisation, pas de réduction, pas de cadeaux de Saint-Maclou si ce n’est ces jolies photos !!!

Pimprelys-Saint-Maclou
©Maud Leduc pour Saint-Maclou Le petit portrait Saint-Maclou bien strict ! Et surtout quelques semaines après l’accouchement, bien fatiguée !

Petit rappel de photos Avant – Pendant – Après !

Voila une petite sélection de carreaux de ciments qui pourrait vous inspirer !

Tapis vinyle
Tapis vinyle
Paillasson d'entrée
Paillasson d’entrée
Serviettes en papier
Serviettes en papier
Carrelage Gatsby
Carrelage Gatsby

Carrelage bleu Gatsby

Tapis vinyle
Tapis vinyle

 

 

 

 

 

 

Belle rentrée à vous tous, en avant pour cette nouvelle année <3

5 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *