Le domaine de Méjanes – Paul Ricard

Pimprelys-domaine-de-méjanes

Allez les cocos,

Après l’article sur ma semaine en Provence, je continue sur ce sujet. C’est ainsi que je vous emmène à présent au Domaine de Méjanes – Paul Ricard. En effet, il n’est pas possible pour moi de passer en Provence sans aller en Camargue. Le lieu me fait rêver depuis mon enfance et j’ai toujours beaucoup aimé les grandes étendues sauvages. Ce doit d’ailleurs être pour ça que j’ai tant apprécié la Nouvelle-Zélande !

La Camargue

Un peu d’histoire-géo les amis ! La Camargue est une région naturelle française que l’on appelle paralique. Cela signifie que c’est une zone humide de transition entre les terres et la mer salée (de la Méditerranée). Classée comme Parc Naturel Régional, vous imaginez déjà que ce lieu est canon, non ?

Ce territoire s’est formé il y a 10 000 ans par le recul de la mer, formant le delta du Rhône. Il a été très vite utilisé par l’homme pour l’agriculture et plus récemment pour les salins et la riziculture. Le lieu est absolument incroyable pour la diversité de la faune et la flore qu’il contient. En effet, comme l’urbanisation était galopante, mangeant de plus en plus la Camargue, on a classé ce lieu et ça a permis que toutes ces espèces présentes soient préservées. On trouve des flamands roses, évidemment, des canards, des oiseaux d’eau, des tortues, des ragondins… On trouve aussi les chevaux et les taureaux introduits par l’homme dans ce paysage qui lui donne tant de charme. Mais aussi…

méjanes-taureaux
© Domaines de Méjanes – Paul Ricard

…on trouve en Camargue quarante espèces de moustiques différentes. Ça, c’est la poisse. Je ne savais même pas qu’il y avait des espèces différentes, hormis les normaux et les tigres ! Cette poisse nous a suivi aussi à Salon de Provence, mais c’est le seul point noir du séjour. Il faut dire que nous sommes tellement gâtés à Bordeaux question moustiques que ça ne nous a pas dépaysés ;-).

Évidemment, la flore n’est pas en reste avec les roseaux, les lys des sables, la salicorne et bien d’autres choses encore.

roseaux-méjanes

foix-esperance-charité

Bref, ce lieu est un condensé de nature que je voulais voir ! A part me promener et m’arrêter le long des routes, je ne savais trop où aller pour être sûre de voir des flamands roses. Nous avons donc opté pour la visite du Domaine de Méjanes – Paul Ricard. Celui-ci a l’avantage de montrer un condensé de Camargue sur un même site.

Le Domaine de Méjanes – Paul Ricard

Ce domaine en friche a été acheté en 1939 par Paul Ricard (de la boisson du même nom). A la base, c’est un domaine agricole pilote. Parce qu’il est contraint d’arrêter la production de son alcool en 1940, Paul Ricard rapatrie son personnel sur ce domaine et le transforme en énorme exploitation agricole. On y élève des animaux, on y fait pousser des plantes céréalières. A la Libération, le domaine se transforme peu à peu en grande exploitation de riziculture grâce aux énormes travaux d’irrigation entrepris pendant la guerre. Peu à peu, le domaine s’ouvre au public tout en continuant sa vocation agricole. Aujourd’hui, 150 hectares sur 600 sont cultivés en bio et le reste en agriculture raisonnée.

Le domaine de Méjanes – Paul Ricard est aussi une manade. Cela signifie que des troupeaux de taureaux et de chevaux y vivent conduits par un guardian. Ils vivent en liberté sur les 300 hectares du domaine. On peut les voir à l’occasion des fêtes taurines.

arènes-méjanes
© Domaines de Méjanes – Paul Ricard

Je précise vraiment que rien ne m’a été demandé pour que je parle en bien de ce lieu. C’est vraiment notre avis sur le lieu !

Notre visite du domaine

Découverte de Méjanes en petit train

Excepté le petit train et le restau, tout se fait en accès libre. Avec nos deux demoiselles, nous avons opté pour le petit train. Trop envie de faire vivre ça à notre T. et très bon moyen de voir les animaux de près.

petit-train-méjanes

taureaux-méjanes

domaine-de-méjanes-a-piedLe petit train sent bon l’authentique. Une voix off nous raconte l’histoire du domaine, à moitié couverte par le bruit de la locomotive. Pour les explications, ce n’est pas parfait car on entend peu mais pour approcher chevaux, oiseaux de toutes sortes, taureaux et flamands roses, c’était parfait ! Ma T. avait tellement vu des flamands roses partout, comme c’est la mode en ce moment, que j’étais très heureuse de lui en montrer en vrai !!! Ce fut une balade authentique et sympathique, à faire avec des enfants !

camargue-flamands-rose

Nous avons ensuite déjeuné avec notre pique-nique sur l’immense air de pique-nique, à l’ombre (point essentiel !). C’était parfait. Pour ceux qui veulent une cuisine locale, il y a des restaurants sur place !

Méjanes à pied

Pimprelys-méjanes-paul-ricard

Pour terminer, nous avons opté pour le joli parcours à pied. Il se fait très bien avec des petits et poussette. Attention, prévoir lunettes, crème solaire, eau en quantité. Le soleil tape fort ! Pendant cette balade, c’était incroyable, nous n’avons croisé personne : la Camargue rien que pour nous !

balade-a-pied-paul-ricard

balade-a-pied-paul-ricard

Nous nous sommes baladés sur des petites buttes autour des rizières, vu pleins d’animaux tout proches de nous et appris tout plein de choses grâce aux panneaux explicatifs. Bref, c’était très chouette !

J’ai trouvé, même si on trouve des détracteurs partout, que ce site était resté très préservé malgré son ouverture au public. Il faut dire que nous étions très seuls pour la balade et peu nombreux pour le petit train en plein mois d’août. Nous avions le sentiment d’avoir la Camargue pour nous, alors que le site accueille 100 000 visiteurs par an !

Je vous conseille vivement d’y aller !!!

Concours avec le Domaine Paul Ricard !

Pour vous motiver encore plus à venir au Domaine de Méjanes – Paul Ricard, j’ai la grande joie de  faire gagner deux places pour la balade en train à trois d’entre vous (sur le blog, FB et Instagram) ! Le billet est permanent (sauf saison hivernale déc-janv-fév) donc que vous soyez provençaux ou de passage dans quelques mois, jouez !!!

Les conditions du concours :

  • Indiquez moi en commentaire votre cliché de la Camargue (et que vous participez au concours) !
  • Tirage au sort prévu le 11 novembre !

Multipliez vos chances de gagner en jouant sur Facebook et Instagram !

Bonne chance à chacun !

Pour ceux qui ne jouent pas, je suis curieuse de savoir aussi votre idée de la Camargue ! A très vite pour des petites joies et une visite de la Savonnerie avec surprise à la clef !

Concours terminé !

Peu de lecteurs du sud-est, donc peu de participation, mais beaucoup de chances de gagner. C’est l’avantage ! Je suis très heureuse pour Mys qui remporte les deux places pour le train du Domaine de Méjanes.

7 Comments

  • Bonjour et merci pour ce super concours auquel je participe bien sûr 🙂
    Pour moi, le cliché de la Camargue (et cliché vécu!!!) c’est une tache rose au loin qui prend forme quand on approche avec 2 longues pattes 1 bec… et après avoir affronté la vase glissante, dès qu’on est à portée d’admirer réellement ces magnifiques flamants roses, un bruissement d’ailes et pchhhh un nuage rose qui s’envole !!! 😉

    • On sent l’expérience ???!!! Moi aussi, mon cliché de la Camargue, ce sont les flamands roses. Mais je suis tellement heureuse d’avoir découvert autre chose de ce beau territoire !

  • La Camargue, cela donne une impression de grande liberté, d’espaces infinis, c’est vrai que je ne pensais pas du tout aux moustiques …mais aux taureaux, aux chevaux, au soleil et c’est bien que tu nous ais raconté ce beau périple.

  • Je ne peux que participer pour découvrir ce beau domaine !
    Nous avons pourtant visité de long en large la Camargue mais nous n’avons pas encore fait le tour en petit train, il est sure que les enfants seraient ravis de le faire !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *