Une turbulette molletonnée pour l’hiver

Turbulette molletonnée pimprelys

Bonjour les Cocos,

Quelques jours ont passés et me voilà de nouveau sur le blog. Après un passage éclair pour vous annoncer la grande nouvelle, je reviens vous présenter un projet couture de l’hiver : une turbulette molletonnée pour ma T. Elle n’en avait pas à sa taille et je ne l’ai pas encore passée en grand lit dans lequel je mettrai des draps. Ce projet douillet est de saison quand je vois la neige qui tombe partout en France. J’ai d’ailleurs l’impression que seule Bordeaux est épargnée quand je vois toutes vos photos de la France entière, partagées sur Facebook ou Instagram !

couture turbullette
Avec une belle tranchée d’électricité ! Les travaux sont loin d’être finis !

Les tissus et le patron de la turbulette molletonnée

Parfois, je me demande bien l’intérêt financier de coudre car c’est souvent plus intéressant d’acheter en soldes que de faire le plein de tissu pour un projet précis. (A part évidemment, la joie de coudre comme passe-temps !). C’est pourquoi, j’essaie toujours de piocher dans mon stock.

J’ai donc choisi un tissu molletonné bleu de mon stock. Je l’avais déjà utilisé pour coudre un couffin de poupée (une de mes cousettes préférées !). J’ai cherché de quoi l’assortir dans mon énorme armoire pleine. J’ai trouvé une jolie chute de tissu blanc à nœuds qui avait servi à ma Maman pour faire une housse de couette. J’aime beaucoup l’association des tissus que j’ai choisi de doubler de ouate pour la rendre plus chaude encore. L’extérieur est donc en molleton bleu et tissu à nœud. L’intérieur est en tissu à nœud et le milieu en ouate.

Pour la fermeture éclair, j’en ai choisi une de mon stock aussi pour limiter les achats et surtout utiliser et vider ce que j’ai déjà. Elle est donc dans les tons marrons clairs et, ma foi, ce n’est pas laid !

Intérieur turbulette

J’ai utilisé le patron de Petit Citron, associé au tuto de Lucie en taille 6-24 mois. Il est très bien fait, dans la version sans biais. La fermeture sur le côté est une très bonne idée pour éviter que son enfant se retrouve découvert la nuit 😉 .

Le défi de la turbulette

Cette turbulette molletonnée était un vrai défi pour moi. Pause de fermeture éclair, doublage du tissu + molleton et forme jamais cousue. J’ai déjà fait tout ça mais ça faisait longtemps que je n’avais pas posé de fermeture éclair. Et… j’ai surtout horreur de coudre plein d’épaisseurs en même temps !!!

Problème de machine à coudre oblige ou de surépaisseur, je ne sais pas, j’ai du me passer de l’option fermeture éclair automatique de ma MAC (le truc dont je suis pourtant fan). J’ai fait les boutonnières entièrement à la main.

Turbulette bleue

Je suis ravie du résultat et cela rend trop bien. Elle a été maintes fois portée déjà et a donc passé les tests ! Elle est bien chaude pour des nuits assez fraîches (car même s’il ne neige pas il ne fait pas chaud dans les chambres !). Ma grande trouille était d’oublier une épingle dans les épaisseurs et d’avoir un réveil nocturne pour plantation d’épingle dans la chair de ma Princesse !!! J’ai donc vérifié mille fois !!!

tissu bleu à noeuds gigoteuse

détail gigoteuse noeud

Et vous, quels sont vos projets douillets de l’hiver ?!

FICHE TECHNIQUE

5 Comments

  • Ah j’adore cette présentation… C’est vrai qu’elle est très jolie, ta turbulente. Elle est assortie aux yeux de ta T.

  • Super d’utiliser des chutes pour une turbulette! En relisant ton article sur le couffin de ta nièce, j’ai retrouvé un article où tu expliques que tu as fait des études de philo (moi aussi!). J’ai jamais osé franchir le pas de la turbu 24-36 mois, je l’ai fait dormir dès 2 ans et demi dans un lit avec une couette (mais je regrette un peu car le matin, la couette était souvent par terre). Concernant mes projets d’hiver, ce sont surtout des cadeaux : une petite robe pour ma filleule, un pantalon pour le fils d’un de mes cousins, et surtout… un pantalon réclamé par mon mari depuis… heu… 3 ans… Profite bien de tes deux petites princesses.

    • Pour les chutes… c’est comme d’habitude ! Ca représente un défi pour moi et m’amuse souvent plus que d’utiliser un grand métrage !!! J’ai effectivement fait des études de philo (alors que je n’aimais pas trop ça au lycée !) et ça m’a passionnée pendant mes études !
      Pour la turbulette, effectivement, elle ne servira plus prochainement puisque je pense passer T. en lit de grand dans quelques mois mais en attendant, elle est parfaite ! Puis je n’aurai pas le choix puisque J. prendra le lit à barreaux ;-). Je suis bien loin de coudre pour mon mari donc je t’admire bcp !

  • Et bien, j’ai écrit trop vite sans vérifier, pas turbulente, ta T., mais très chic turbuLETTE !
    Enfin les deux d’ailleurs !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *