Garde-robe de grossesse #6 : Ma robe à carreaux

Robe de grossesse Pimprelys

Mes chers Cocos,

Vos mails très perso concernant mon premier article de janvier continuent d’arriver.  Comme j’en suis touchée. .. Je vous en remercie du fond du coeur…

Je reviens vers vous aujourd’hui avec un article plus créatif, ce que je n’avais pu faire depuis longtemps donc je m’en réjouis beaucoup et espère qu’il vous plaira !

Il y a quelques jours, je partageais avec vous mes inspirations couture sur les vêtements à carreaux. En effet, si je vous disais que cette dernière année avait été maigre question couture, j’ai quand même tenu à me coudre une tenue de grossesse. Ok, je l’ai finie un mois avant le terme mais elle est censée (je dis bien censée) être compatible avec l’allaitement. J’avais déjà tout ce qu’il me fallait avec mes blouses cousues (Blouse en chemise d’homme et Blouse étoilée) et mes trouvailles La Croix Rouge lors de la grossesse de T. . Du coup, j’ai effectivement eu peu de besoin. Je vous présente donc ma robe de grossesse à carreaux !

La couture de ma robe de grossesse à carreaux

Pour le patron, je suis partie de la chemise du livre Coton, Lin et Liberty. Ça, c’est pour la base, car il y a eu beaucoup de modifications apportées !

  • C’est un livre que je n’utilise plus beaucoup. Dans mon cas, je cherchais un patron qui s’ouvre sur le devant pour l’allaitement. L’ouverture chemise était parfaite.
  • Comme je voulais une robe, j’ai rallongé les parties arrières et avant jusqu’au dessus du genoux.
  • J’ai coupé la partie avant au dessous de la poitrine et j’ai simplement froncé un grand pan de tissu pour que la largeur finale après plissage soit équivalente à la largeur demandée pour la chemise et longue jusqu’au genoux.
  • Je ne voulais pas d’un col chemise mais d’un col volanté. J’ai donc coupé un rectangle de tissu que j’ai ourlé puis froncé. Je l’ai fixé au col par un biais.
  • Je n’ai pas fait de jolies emmanchures de chemise mais simplement un ourlet.
  • Mon tissu étant trop épais, je n’ai pas réussi à faire les boutonnières. Je suis donc partie sur des pressions, ce qui n’est pas mal non plus. Sauf que ma T. a une passion pour les boutons et passe sa vie à m’ouvrir le décolleté !!!

Voilà je crois que c’est tout question modifications, mais ça fait pas mal !

Pour le tissu, j’ai utilisé un lainage rétro à carreaux offert par ma belle-mère. Elle a eu une période kilts et jupe plissées à carreaux et je crois qu’elle ne supporte plus ces tissus alors que moi, je trouve qu’ils reviennent à la mode :-).

Presque Maman Pimprelys

 

Détail col volanté

Mon bilan

Le patron est hyper simple à utiliser et je me demande si je ne le ferai pas prochainement pour une chemise ! Sans modifier le patron, juste en ajoutant du passepoil un peu partout.

Mes regrets, c’est que je voulais une robe rapide et du coup, j’ai un peu zappé les jolies finitions. La robe en elle-même est bien finie. Mais j’aurais du rajouter du passepoil au niveau du col ou de la bande de boutonnage par exemple. Ça aurait donné un côté plus fini. D’autre part, elle n’est pas doublée. Ça n’est pas utile en soit question chaleur car le tissu est très chaud, mais ça aurait été plus agréable sur la peau…

Devrais-je rajouter à cela le bilan de mon G. ? Quand je l’ai essayé, lui qui n’est pas avare de compliment d’habitude, ne m’a pas trouvée du tout à mon avantage. Effet gros sac quoi. Effectivement, le tissu est assez épais donc rigide et ne prend pas bien la forme du ventre. J’ai donc resserré un peu la robe et avec une veste (puisque c’est pour l’hiver), ça passe beaucoup mieux !

Robe de grossesse à carreaux

Les photos de ma robe à carreaux avec Tesla

Tesla rouge

Pimprelys robe bleu rouge

 

Dans le cadre de son travail, mon G. a pu aller tester une voiture Tesla. Nous y sommes donc allés en famille et avons passé un bon moment. Mon G. a pris en même la Tesla comme un chef et franchement, la conduite était hyper fluide ! Ma T. était bien sage même si elle a horreur d’être en voiture. Cependant, elle a finit par nous faire comprendre qu’elle n’avait pas le même plaisir à être dans une Tesla !!! Dans la concession, par contre, elle avait une immense joie à s’attacher et se détacher sur le modèle d’expo !

Bref, les voitures extérieures étaient tellement assorties à ma robe que mon G. s’est prêtée à une séance photo sous la pluie !  L’achat de la Tesla, ce n’est pas pour tout de suite, mais ce fut un bon moment familial en tout cas.

Logo Tesla Pimprelys

J’espère que ma robe de grossesse à carreaux vous aura plu. Aussi, que cela vous donnera envie de modifier les vieux patrons que vous avez. C’est toujours très tentant les nouveaux mais il y a aussi des pépites dans nos stocks ! Bon WE à vous ! De mon côté, si je n’ai pas accouché d’ici la parution de cet article, c’est imminent ! -J9 avant terme ! Tic tac tic tac !

Babybump Pimprelys

6 Comments

  • Bravo Pimprelys pour cette couture, et surtout pour le raccord de motif! Ton article m’intéresse car comme tu le sais, j’essaie moi aussi de ne pas acheter de patron si je peux en « bidouiller » un de mon stock perso. Et adapter le patron de la chemise de Coton Lin Liberty pour en faire une robe comme la tienne, je n’y aurais pas pensé. Profite bien de la fin de ta grossesse et de la grande rencontre avec votre tout petit enfant. Je t’embrasse. Buridan.

    • Les patrons sont souvent réutilisables à l’infini en ajoutant un volant, une pince, un passepoil. Mais, il faut l’avouer, qu’est ce que c’est agréable d’utiliser un patron de A à Z sans le bidouiller !!! Bon courage pour le bidouillage de patrons 😉

  • La mode : un éternel recommencement, « revisitée » !
    Drôle de ré-utiliser tous les tissus qui sont nos « fond de placard » …Viens iocher dans les miens, tu leur donneras une seconde vie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *